31 mars 220, Confinement Jour 15

Tout d’abord un petit aparté : certains d’entre vous, après avoir lu mon post d’hier, ont trouvé que j’étais remonté contre la CGT. Pas du tout ! Pour preuve, on est, à l’époque, allés, Annie et moi, manifester, avec la CGT, contre la loi Travail concoctée par Macron, par le truchement d’El Komri, quand il était ministre de F.Hollande. Donc je n’ai rien contre la CGT, mais je ne décolère pas contre ce minable, dont je ne vois pas comment il pourrait, ni aurait jamais pu d’ailleurs, être un médecin compétent tant il se conduit comme une bouse. Je suis remonté contre cet homoncule qui est présenté comme le Porte parole de l’association des Urgentistes de France, c’est différent. Mais je respecte la CGT en tant que Confédération Générale du Travail. Toutefois si elle veut ne pas devenir, au fil de dérives comme celle-ci, la Confédération Générale des Trouducs, il vaudrait mieux qu’elle prenne des mesures… Et je ne lui demande rien ; juste je me permets de lui recommander (et en même temps au PCF ou à LFI dont il fait probablement partie), pas d’exclure cette crotte de nez, non ; mais plutôt de l’excréter (vous voyez ce que je veux dire), en ayant au préalable revêtu un masque FFP2, parce que ça va pas sentir la rose ! Voilà, c’est dit ; comme ça les choses sont claires.

Bon, après ça, je vais avoir du mal à faire une chronique un peu désopilante sur cette journée pareille aux autres, mais je vais quand même essayer. Un article dans La Provence, ce matin, a attiré mon attention en recherche de « croustillance » (il faut bien que j’invente des mots, de temps en temps) : un cavaillonnais vient d’être condamné , en comparution immédiate, à deux mois de prison. Pourquoi ? Eh bien, dans la même semaine, ce gars là s’est débrouillé pour se faire contrôler quatre fois sans l’autorisation lui permettant de sortir…

Remarque de mon frère, l’oeil gouailleur derrière l’écran de son téléphone :

-Quat’fois ? Dans la mêm’semaine ? Moi, j’vois qu’deux possibilités : soit c’pauv’mec, victim’de violences conjugal’, y s’tirait d’chez lui pour pas prend’de torgnoles, soit y couchait avec la femm’du flic qui l’a chopé quat’fois d’affilée…

Bon, il a l’air d’être en forme, malgré qu’il soit confiné dans sa chambre, au fond de son EHPAD.

Le soir même, les infos parlent de la recrudescence des violences conjugales. Mon frère est un visionnaire !

L’autre sujet du jour, aux infos, c’est le changement des valeurs stratégiques, lié au coronavirus : ce qui importe maintenant à nos gouvernants, ce n’est plus la 4G ou le raccordement de tous les français à la fibre optique. C’est la relocalisation de certaines industries qui, au fil des années, nous avaient échappé. On se débarrasse des GAFAM et on fabrique des masques et des respirateurs sur notre territoire. Ça, ça fait plaisir à entendre. Je suis bien content qu’on se libère enfin de la dépendance à ces google, amazon et de leurs Intelligences artificielles !

Bon, je suis fatigué, je vais me coucher, l’âme presque heureuse :

-Alexa, éteins les lumières !

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0
Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *