13 avril 2020, Confinement Jour 28

À la demande expresse de l’un d’entre vous (qui se reconnaîtra), je vous annonce d’ores et déjà que mon post de demain sera consacré aux lobbies de la farine et de l’alcool (et peut-être aussi à celui des préservatifs) qui seraient, disent certains à mots couverts, à l’origine de la décision de prolonger le confinement qu’Emmanuel Macron nous a annoncée hier soir. Je mets tout de suite mon énergie là-dessus !

Ensuite, permettez que je vous donne un os à ronger (merci à toi François, qui m’a interpellé, suite à mon post d’hier, sur le fait que les chiffres concernant les USA sont donnés en valeur absolue, et que, donc, ils sont bel et bien les plus touchés…) D’accord, mais imaginez un pays qui annonce 1000 morts sur la durée de l’épidémie ; ce pays serait, à coup sûr, regardé comme un exemple, sauf si il compte 2000 habitants, là ce serait le pire. Donc, à mon sens, le chiffre des décès en valeur absolue n’est pas pertinent (c’est ça que je voulais souligner hier), et je maintiens que les Etats Unis ne sont pas les plus touchés car il faut rapporter le nombre de décès au nombre de leurs ressortissants. Et ils sont cinq fois plus nombreux que nous autres français. Voir à ce sujet l’excellent article de « Libération » qui donne les USA loin derrière l’Espagne, l’Italie et nous en nombre de morts par million d’habitants. Il reste que, et là-dessus tu as raison François, il faut savoir si tout le monde compte bien les mêmes cercueils, mais l’heure n’est pas aux chinoiseries…

Un autre sujet sur lequel j’ai été apostrophé est celui des maisons de retraite (merci à François et Chantal). J’admets volontiers que mes propos d’hier pourraient passer pour outranciers, voire injustifiés, ou même partials. Mais, excusez moi si je me suis mal exprimé, je ne voulais pas comparer notre cas national à celui d’autres, ni affirmer que certains soignants n’ont pas fait leur boulot, je suis convaincu du contraire et admiratif sur leurs performances ; mais quand même, il faut que j’apporte une précision à mes affirmations d’hier : je disais, à la lecture des données délivrées par le gouvernement, qu’un tiers des décès sont des résidents d’EHPAD. En fait je me suis trompé par optimisme : si on retire, du nombre des décès en hôpital, ceux qui venaient d' »Etablissements Hébergeant des Personnes Agées Dépendantes » et qu’on l’ajoute au nombre de morts annoncé par ces mêmes maisons de retraite, c’est la moitié et non le tiers des décès qui venaient d’EHPAD. Vous conviendrez avec moi que c’est sujet à questionnement. Mais je précise que, selon les données que j’ai pu recueillir, l’énorme majorité de ces établissements relève du secteur privé ; aussi permettez-moi de préciser mon propos d’hier et d’affirmer que rentabilité économique et secteur social ne sont pas compatibles en configuration de crise ! Voir les plaintes déposées contre le groupe Korian, propriétaire de l’EHPAD de Mougins où il y a eu 36 victimes si mes données sont à jour.

Share and Enjoy !

0Shares
0 0
Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *